Suivez nous

Société

19 ans après le 11 septembre : les préjugés antimusulmans toujours en vigueur aux USA

Publié

le

Dix-neuf ans après les attentats du 11 septembre, les préjugés antimusulmans  aux Etats-Unis opèrent toujours, notamment dans le secteur de l’éducation.

En effet, le Washington Post, a mené une expérience (étude) que les chercheurs appellent une étude d’audit ou par correspondance. L’expérience a été conçue pour mesurer si les directeurs d’écoles publiques américaines réagiraient différemment aux familles en fonction de leurs croyances religieuses. Pour ce faire, des courriels ont été envoyés à un échantillon de plus de 45 000 directeurs d’écoles publiques répartis à travers tout le pays. Les courriels auraient été envoyés par une famille fictive intéressée à envoyer ses enfants  à l’école du directeur et ont demandé à ces derniers de se réunir. Une affiliation  religieuse au hasard a été attribuée à la famille fictive en question ou son absence.

Dans l’ensemble, les directeurs ou leur personnel ont répondu aux courriels  environ 43% du temps.

Le résultat de l’étude a fourni  deux informations clés sur la manière dont les familles musulmanes sont traitées dans le système scolaire public américain.

La première est que les familles présumées musulmanes étaient beaucoup moins susceptibles de recevoir une réponse. Par rapport aux e-mails sans citation signalant une croyance religieuse, les e-mails de la famille «musulmane» avaient une probabilité inférieure de 4,6 points de pourcentage de recevoir une réponse

Deuxièmement,  les familles «musulmanes» à la recherche d’une école compatible ou d’un accommodement de leurs croyances étaient toutes deux d’environ 8 points de pourcentage moins susceptibles de recevoir une réponse que les personnes qui ne mentionnaient pas leur religion. 

Cliquez pour commenter

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2020 L'islam de France