Politique

Un bateau transportant des Rohingyas dérive en mer, l’ONU appelle à son sauvetage

Publié

le

Un bateau transportant des Rohingyas musulmans, a dérivé dans la mer d’Andaman. L’agence des Nations Unies pour les réfugiés a appelé les gouvernements d’Asie du Sud-Est à les sauver.

En effet, le site Laminute.info rapporte les déclarations du Haut-Commissariat des NU pour les réfugiés (HCR) ; qui fait savoir que bateau  a quitté Cox’s Bazar et Teknaf au Bangladesh il y a 10 jours et a dérivé pendant plus d’une semaine après une panne de moteur.  Si le nombre de personnes ou l’emplacement du bateau n’ont pas été confirmés, les réfugiés avaient signalé ; que le bateau était à court de nourriture et d’eau il y a plusieurs jours.

« En l’absence d’informations précises sur la localisation des réfugiés ; nous avons alerté les autorités des Etats maritimes concernés de ces rapports et avons appelé à leur assistance rapide », a déclaré le HCR dans un communiqué tout en ajoutant ; qu’«une action immédiate est nécessaire pour sauver des vies et éviter de nouvelles tragédies ». Pour ce faire, le HCR propose de  soutenir les gouvernements en fournissant une aide humanitaire et des mesures de quarantaine aux personnes secourues.

« Beaucoup sont dans un état extrêmement vulnérable et souffrent apparemment d’une déshydratation extrême. Nous comprenons qu’un certain nombre de réfugiés ont déjà perdu la vie et que le nombre de morts a augmenté ; au cours des dernières 24 heures », a déclaré Indrika Ratwatte, directrice du HCR pour l’Asie et le Pacifique, selon les propos de l’Associated Press (AP).

« Le fait que les réfugiés et les migrants continuent d’entreprendre des voyages fatals accentue ; la nécessité d’une réponse régionale immédiate et collective à la recherche, au sauvetage et au débarquement », a-t-il ajouté.

De son coté, un haut responsable des garde-côtes indiens a déclaré à Reuters que le bateau avait été suivi et qu’il était déclaré en sécurité, mais qu’il ne connaissait pas encore l’état des personnes à bord.

Les Rohingyas sont une minorité musulmane qui subit  des persécutions au Myanmar à majorité bouddhiste. Des centaines de milliers de Rohingyas ont fui une répression meurtrière des forces de sécurité du Myanmar ; en 2017 et se sont dirigés vers le Bangladesh, où environ un million de personnes vivent dans des conditions déplorables ; au sein de vastes camps de réfugiés, incapables de travailler ou de partir sans l’autorisation du gouvernement.

De nombreux Rohingyas ont fui dans des bateaux branlants tout en effectuant des voyages périlleux ; dans l’espoir d’atteindre la Malaisie et l’Indonésie.

Laisser un message

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2021 L'islam de France

Exit mobile version