Suivez nous

Politique

Ségolène Royale avoue le caractère insultant des caricatures du Prophète

Publié

le

L’ancienne Ministre, Ségolène Royale s’est prononcé sur la liberté d’expression en France et sur les propos d’Emmanuel Macron.  Au micro de Cnews, elle a avoué que « certaines caricatures de Mahomet sont insultantes ».

En effet, pour l’ex-présidente de la région Poitou-Charentes, Emmanuel Macron n’aurait pas dû prononcer la phrase suivante lors des obsèques du professeur d’histoire: « nous ne renoncerons pas aux caricatures, aux dessins ». Pour Ségolène Royal, « un chef d’Etat ne continue pas avec les caricatures, il continue avec la liberté d’expression ». La raison? Parce que les caricatures « blessent des millions de personnes à travers le monde ».  « On a une devise française : liberté, égalité, fraternité. Donc la liberté oui, mais la liberté ce n’est pas le droit de faire n’importe quoi (…) Il y a des droits et des devoirs. Et les devoirs installés par la République c’est la fraternité qui vient rééquilibrer la liberté » a-t-elle ajouté à ce propos.

La finaliste de l’élection présidentielle en 2007 appelle à faire « très attention à ne pas déraper, et franchir la ligne du droit », avant de citer l’interdiction de « l’injure publique ou de la mise en danger de la vie d’autrui » qui limitent la liberté d’expression. Si les caricatures en question ne rentrent pas dans ce cadre, Ségolène Royal persiste: « la fraternité c’est l’interdiction d’humilier, l’interdiction d’insulter, c’est la prise en considération de la souffrance des autres pour pouvoir rectifier un certain nombre de choses, et la liberté ce n’est pas le droit de dire n’importe quoi, n’importe comment».

Par ailleurs, Ségolène Royale a souligné «je pense que certaines caricatures de Mahomet sont insultantes. Toutes les caricatures pornographiques, je comprends que certains se sentent insultés par cela y compris des musulmans qui ne sont ni intégristes, ni radicaux » en précisant «je ne suis pas pour l’interdiction des caricatures mais je ne suis pas pour cautionner et dire que les caricatures c’est bien».

1 Commentaire

1 Commentaire

  1. Pingback: France : Les parents s’opposant aux caricatures à l’école seront jugés et expulsés - Musulmans de France

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2020 L'islam de France