Politique

Pour Tareq Oubrou, le CFCM est un « monstre » et qu’il « ne représente plus rien »

Publié

le

L’imam  de Bordeaux, essayiste et auteur Tareq Oubrou est réputé pour être un homme franc et qui ne mâche pas ses mots. Dans un entretien au Parisien, l’imam est revenu sur plusieurs  sujets d’actualité tout en taclant sévèrement  le CFCM.

En effet, dans un entretien accordé au quotidien le Parisien, Tareq Oubrou a évoqué plusieurs sujets, dont celui de la charte des principes de l’islam de France. Pour lui cette charte est « une initiative qui a un poids au niveau médiatique et politique mais qui n’a aucun effet réel » en ajoutant que « le Conseil français du culte musulman ne représente plus rien… Le CFCM  est un monstre, constitué de fédérations qui n’ont aucun projet commun ».  Oubrou propose de remplacer ce conseil par la constitution d’ « un Conseil national des imams de France par la base. Le CFCM ne doit pas continuer comme ça. Il ne faut pas qu’il soit constitué par des fédérations historiques, mais par un tissu de mosquées, par la base ». IL explique dans ce sens : « on n’a pas besoin d’instance représentative, le culte peut s’organiser de manière autonome ».

Concernant la question du financement des projets et du culte par des pays étrangers, Tareq Oubrou a indiqué que « la majeure partie du culte est financée par les musulmans de France, mais rien n’empêche de chercher l’argent là où il se trouve, tant qu’il est légal, transparent, traçable et non conditionné par une opinion politique, idéologique ou doctrinale. L’argent n’est pas intégriste, les murs d’une mosquée ne sont pas intégristes. Ce sont les hommes et les discours ».

Sur un autre plan, et en référence à la situation sanitaire et au Ramadan l’imam a souligné qu’il fallait respecter les règles de la République : « les musulmans sont des citoyens comme les autres et la religion renforce cet aspect : on ne doit pas contaminer les autres. La convivialité ne doit pas se faire à n’importe quel prix ».

3 Comments

  1. OUAZANI Nordine

    13 avril 2021 dans 06:00

    Salem, je tenais à dire qu’à ce jour en France moi personnellement je suis un peu perdu, sur les dates du début de ramadan, mais aussi sur les horaires de prières.
    Exemple j’ai acheté à la mosquée de ma ville Limoges un calendrier de prières à ce jour premier jour de ramadan il m’annonce Fajr à 6h01, et lorsque je tape sur mon téléphone horaires de prières sur Limoges il m’indique 5h44 alors que faire et qui suivre ?

  2. Leye

    17 avril 2021 dans 15:28

    Pour moi, ce n’est le CFCM mais hommes aussi bien certeins imams et responsables de certeinesfédéretions qui dont les monstres !! Le CFCM est une institution dotée d’un Statut juridique, un règlement intérieur définissant le rôle du bureau exécutif, le conseil d’administration (CA) et ses démembrements qui sont les Conseil régionaux Du Culte Musulman (CRCM )

    Le CFCM est comme états!! Il n’y a pas un bon état, il y a que des bons citoyens !! Le CFCM est parfaitement constitué et il titre sa légitimité sur le mandant sur les administrateurs des milliers des mosquées à travers toute l’étendue du territoire national l’ont confié..
    La plupart des imams dont des employés des mosquées, par conséquent, ils ne peuvent pas subtituerleurs employeurs quant-il s’agissait d’organiser l’adminustration du culte dans leurs les mosquées.
    Plus de 90% des imams don des simples dnployers des mosquées, dans ses conditions, comment peuvent-ils dubtituer leurs employeurs autours de la table de négociations avec le pouvoir publicqui qui ne reconnais pas le culte, qui s’occupe seulement son organisation dans le cadre définie par la loi et les règles républicains et laïcs ?
    Je suis convaincu qui di les musulmans de France appelaient l’imam de Bourdeau à diriger le CFCM, il n’hésiterait une drle minute !! Il accederait sans tard à leur requête.Mzus comme ce n’est le cas, tous les moyens sont bons pourlui pour iscréditele CFCM.

Laisser un message

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2021 L'islam de France

Exit mobile version