Suivez nous

Politique

Municipales : le co-fondateur du CCIF qualifié pour le second tour à Garges-lès-Gonesse

Publié

le

Parmi les sept listes engagées au premier tour des élections municipales à Garges-lès-Gonesse dans le Val d’Oise, seuls deux candidats pourront se maintenir au 2nd tour. Il s’agit de Benoit Jimenez (UDI), actuel adjoint du maire sortant Maurice Lefèvre et Samy Debah (SE) qui n’est autre que le cofondateur du Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF).

En effet, Benoit Jimenez arrive en tête avec 42,36% des suffrages, devançant de ce fait de quelque huit points Samy Debah qui a séduit 34,67% des électeurs. Le taux d’abstention dans la ville a été dimanche 15 mars 2020 de 64,97%.

« Nous sommes plutôt satisfaits du résultat, a réagi Samy Debah, selon des propos rapportés par Le Parisien. Mais nous ne serons vraiment satisfaits que lorsqu’on amènera l’ensemble des forces politiques du premier tour au second pour apporter ensemble un vrai changement, face à une municipalité qui est à la tête de la ville depuis 25 ans».  Le candidat sans étiquette appelle les autres listes « au rassemblement » derrière lui.

Dans la ville voisine de Goussainville, l’ombre du communautarisme plane aussi. Le candidat arrivé en tête dimanche est Abdelaziz Hamida, un conseiller municipal fiché S pour islamisme selon L’Express. Il a obtenu 34,34% des voix, devant une liste Les Républicains (25,7%) et celle du maire sortant divers centre Alain Louis (24,51%). 

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2020 L'islam de France