Suivez nous

Politique

Mohammed Moussaoui : « L’ennemi, c’est un totalitarisme qui se cache derrière un vocabulaire musulman »

Publié

le

Après l’assassinat abject d’un professeur d’histoire au collège Le-Bois-d’Aulne à Conflans-Sainte-Honorine, le président du Conseil français du culte musulman (CFCM), Mohamed Moussaoui a publié une tribune dans le média l’Opinion. Une tribune dans laquelle il condamné cet acte et apporte quelques précisions.

En effet, dans cette tribune, Moussaoui souligne que cet assassinat « vient nous rappeler la triste réalité avec laquelle nous devons composer et vivre au quotidien : celle des irruptions du terrorisme se réclamant de l’islam, une « pandémie » mondiale féroce qui fait des victimes de tous âges, de toutes conditions et de toutes convictions ».

Il précise ainsi que les musulmans de France sont horrifiés par ce crime abject, un nouvel affront à leur foi et à leur religion. « Quoi de plus affligeant, de plus révoltant et de plus offensant que de voir notre propre religion dévoyée et instrumentalisée pour tuer nos propres concitoyens ? » indique-t-il.

Dans ce sens, le président du CFCM affirme ; « nous connaissons l’ennemi, c’est un totalitarisme qui se cache derrière un vocabulaire musulman. Ces terroristes sont des assassins qui n’ont de religieux que les slogans et dont les actes incarnent la trahison de tout ce qui est sacré, dont la vie humaine ».

Pour lui « cet ennemi, nous le vaincrons ensemble avec nos forces : en restant fidèles au pacte républicain et aux valeurs universelles portées par notre République laïque, indivisible, démocratique et sociale ; en restant fidèles aux valeurs de nos fois respectives qui invitent à la paix et à l’amour de son prochain ».

Il ajoute dans ce sillage « ce combat contre le terrorisme, l’obscurantisme et la haine, nous devons le mener jusqu’au bout et nous le gagnerons en étant fidèles à notre pacte républicain. Notre force immunitaire est notre volonté farouche d’être ensemble. Cette volonté nous donne la confiance dans notre destin collectif et les moyens de résister aux assauts de la pandémie terroriste ».

1 Commentaire

1 Commentaire

  1. Pingback: France ; Gérald Darmanin souhaite dissoudre des associations, le CCIF lui répond - Musulmans de France

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2020 L'islam de France