Suivez nous

Politique

L’UDMF compte frapper fort lors des Municipales

Publié

le

Le premier tour des élections municipales aura lieu demain  dimanche 15 mars 2020, sous une atmosphère d’inquiétude d’abstention qui pourrait atteindre 42%, boostée par la peur de contracter le coronavirus dans les bureaux de vote. Lors de ces élections une formation voudrait frapper fort. Il s’agit de l’Union des démocrates musulmans français (UDMF).

En effet, cette formation fondé en 2012 par Nagib Azergui  compte un millier d’adhérents, et n’a obtenu que 0,13% des voix aux européennes, soit moins de 30.000 votes. Cependant le parti espère faire beaucoup mieux aux municipales en présentant une  dizaine de listes dans des communes très importantes, en l’occurrence : Paris, Toulouse en Haute-Garonne, Nanterre, Clichy ou Asnières-sur-Seine dans les Hauts-de-Seine, Joué-Lès-Tours en Indre-et-Loire, Châtellerault dans la Vienne, Vénissieux, Saint-Fons, Feyzin, Corbas, Solaize pour la circonscription Porte-Sud en Rhône-Alpes, Vaulx-en-Velin, Décines-Charpieu, Meyzieu, Jonage pour la circonscription Rhône-Amont. Dans un entretien au Site « Oumma » le fondateur du parti précise « nous sommes un mouvement totalement indépendant, financé exclusivement par des hommes et des femmes qui ont décidé de s’investir en politique, non comme un plan de carrière, mais pour ne plus laisser cette mission d’utilité publique entre les mains d’entités dépourvues de moralité, prêtes aux pires alliances pour gagner des privilèges et militant exclusivement pour leurs propres castes ». Le slogan étant « agir pour ne plus subir » et le programme de la formation s’articule autour de 12 axes :

1-AGIR pour une démocratie participative

2-AGIR pour la jeunesse

3-AGIR sur le conseil municipal

4-AGIR sur le budget de la ville

5-AGIR sur la citoyenneté

6-AGIR avec les associations

7-AGIR pour le social

8-AGIR pour l’égalité des chances

9-AGIR pour le bien-être

10-AGIR  pour le droit à la dignité

11-AGIR pour la sécurité

12-AGIR pour la solidarité intergénérationnelle

Selon une enquête Ifop pour Paris Match et Fiducial, l’abstention pourrait atteindre 42%, boostée par la peur de contracter le virus dans les bureaux de vote. Un record historique si ce niveau était atteint. 

Copyright © 2020 L'islam de France