Suivez nous

Politique

Les musulmans du Canada inquiets après le drame de London

Publié

le

L’attaque islamophobe ayant couté la vie à 4 personnes musulmanes à London au Canada a semé la peur et la tristesse dans la communauté musulmane.

Selon Radio-Canada Najam Chishti, président de la Société musulmane de l’Île-du-Prince-Édouard, dit que sa communauté est effrayée. Il ajoute que de nombreux gestes antimusulmans ne sont pas signalés aux autorités. Zain Esseghaier, porte-parole de la Société musulmane de l’île, a déclaré que sa communauté est très inquiète et craint pour la sécurité de ses membres.

Membre de la communauté musulmane et présidente de BIPOC, un groupe de soutien et de défense des communautés noires, autochtones, personnes de couleur de l’île, Sobia Ali-Faisal dit que l’attaque est un événement dévastateur, mais pas surprenant.

Elle souligne qu’elle a suivi la montée du sentiment antimusulman au Canada au cours des 10 ou 15 dernières années.

Pour Sobia Ali-Faisal, il est nécessaire de commencer à comprendre l’origine de l’islamophobie et son lien avec les autres formes de racismes.

Certains musulmans insulaires attendent maintenant un geste de la part du gouvernement fédéral.

Pour rappel, dimanche dernier, trois adultes et un adolescent, tous membres d’une seule famille, sont morts après avoir été heurtés par un camion-bélier alors qu’ils faisaient une promenade en soirée, à London, en Ontario. Le conducteur du camion, Nathaniel Veltman, qui a été arrêté à environ 10 minutes de la scène le soir même, a planifié l’attaque et ciblé les membres de cette famille en raison de leur foi musulmane, selon la police.