Suivez nous

Politique

Le parti musulman Néerlandais appelle à criminaliser les insultes envers le Prophète Mohamed (qsssl)

Publié

le

Le parti musulman néerlandais NIDA souhaite criminaliser les insultes envers le prophète Mohamed (qsssl). Une demande avec plus de 124 000 signatures a été accrochée sur l’entrée du Parlement.

Cité par l’agence Andalou, le député du NIDA Nurullah Gerdan a appelé le gouvernement qui sera formé après les élections générales du 17 mars à prendre en compte la demande de son parti.

Gerdan a rappelé que l’année dernière, ils avaient demandé une session extraordinaire au Parlement, suite aux calomnies du magazine satirique français Charlie Hebdo à Muhammad, pour la promulgation d’une loi interdisant ce type d’insulte. Toutefois leur demande n’a pas été prise en compte. Il explique ainsi que « normalement, au moins 40 000 signatures sont nécessaires pour tenir une session extraordinaire au Parlement. Cependant, notre candidature n’a pas été acceptée malgré le fait d’avoir recueilli près de 152 000 signatures ».

Dans ce contexte, le député estime : « malheureusement, certains députés et responsables gouvernementaux qui voient (notre demande) contraire à la liberté d’expression, nous ont insultés en disant que nous soutenons le terrorisme ».

Le 17 mars, NIDA participera pour la première fois à une élection générale. Jusqu’à présent, le parti musulman a obtenu quatre membres dans les conseils des maires de trois villes.

Cliquez pour commenter

Laisser un message

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2021 L'islam de France