Politique

La police Israélienne s’attaque aux Palestiniens et fait au moins de 250 blessés

Publié

le

De nouveaux  affrontements  entre Palestiniens et policiers israéliens ont eu lieu hier et avant-hier faisant 90 blessés dans différents quartiers de Jérusalem-Est, au lendemain des plus importants accrochages des dernières années dans la Ville Sainte. 

La veille au soir (vendredi), des heurts avaient déjà fait au moins 180 blessés à Jérusalem, selon les secouristes. Le Croissant-Rouge palestinien a fait état de 175 manifestants blessés, dont plus de 80 ont dû être transportés à l’hôpital, tandis que la police israélienne a compté six blessés dans ses rangs. Les affrontements se sont produits sur l’Esplanade des Mosquées où des fidèles musulmans s’étaient réunis pour la dernière prière du vendredi avant la fin du mois de ramadan et dans le quartier de Cheikh Jarrah, théâtre de protestations ces derniers jours contre une possible éviction de familles palestiniennes au profit de colons israéliens.

Samedi, l’Union européenne avait appelé Israël à agir de « toute urgence »pour une désescalade des tensions. « La violence et l’incitation sont inacceptables », explique dans un communiqué le porte-parole du chef de la diplomatie européenne. 

L’Esplanade des Mosquées, appelée Mont du Temple par les juifs, est un lieu ultra-sensible surplombant la Vieille ville de Jérusalem. Située dans le secteur oriental, palestinien, occupé et annexé par Israël depuis 1967, elle est le troisième lieu saint de l’islam après la Grande Mosquée de La Mecque et la mosquée du Prophète de Médine, en Arabie saoudite.

Laisser un message

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2021 L'islam de France

Exit mobile version