Suivez nous

Politique

La déduction fiscale pour les dons aux associations religieuses va augmenter

Publié

le

Emmanuel Macron a décidé d’augmenter la défiscalisation des dons aux cultes à hauteur de 75 %, comme pour les associations caritatives. C’est une opération qui vise à détendre un peu les relations entre le gouvernement et les cultes.

Quelques mois après les débats tendus autour du projet de loi sur le séparatisme, Emmanuel Macron souhaite retisser les liens avec les responsables des grandes religions en augmentant les déductions des dons des fidèles, rapporte Europe 1.

Aujourd’hui, la loi 1905 permet d’obtenir une déduction fiscale à hauteur de 66 % pour tous les dons aux associations religieuses. Dès jeudi, cette déduction sera augmentée à 75 %, avec une limite fixée à 554 euros. Cette mesure devrait perdurer jusqu’en décembre 2022.

Durement éprouvés par la crise du Covid-19 avec leur fermeture, les lieux de cultes ont perdu en liquidité ces derniers mois. Ce geste du gouvernement devrait leur permettre d’amortir les pertes liées à la pandémie.

Un geste particulièrement bienvenu pour le judaïsme et le catholicisme. Ce sont eux qui enregistrent les pertes les plus importantes. Côté catholique, avec la crise sanitaire, on constate un trou de 90 millions d’euros qui n’ont pas terminé dans les caisses de l’Eglise en 2020.

Les protestants, eux, estime n’avoir perdu que 11 millions d’euros. Selon les autorités religieuses, cela s’explique notamment par le fait que les fidèles ont plus l’habitude du prélèvement automatique. C’est finalement l’islam qui bénéficiera le moins de ce geste car les associations musulmanes sont peu nombreuses à être sous le statut Association loi 1905. 

Avec cette nouvelle mesure, les dons aux associations religieuses seront désormais soumis au même régime que celui des associations caritatives comme les Restos du cœur.

Cliquez pour commenter

Laisser un message

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *