Politique

La 7eme conférence sur l’islamophobie en Europe se tiendra à Londres le 13 décembre

Publié

le

L’Association Islamique des Droits de l’homme organise sa 7e conférence annuelle sur la hausse de l’islamophobie ; les attaques contre les droits civils, humains et politiques des musulmans en Europe. L’événement aura lieu à Londres le 13 décembre prochain.

En effet, le site de l’association rapporte que la 7e conférence annuelle sera organisé avec le concours du Decolonial International Network, sous forme d’un webinaire avec pour thème « les attaques contre les droits civils, humains et politiques des musulmans en Europe ». Ainsi, le webinaire aura lieu le 13 décembre prochain à partir de  18h00-20h30 heure de Paris / 17h00-19h30 heure britannique, et ce, sur les réseaux sociaux de l’association. Ainsi, la même source évoque le contexte de la conférence et souligne qu’en «  2011, le gouvernement britannique a introduit la politique de prévention qui vise à empêcher les jeunes d’être attirés par les idéologies radicales, en particulier l’islam radical. Les instruments du gouvernement sont la surveillance de la jeunesse musulmane dans les écoles, les universités, les mosquées et le système de santé et la répression (arrestation, interrogatoire, emprisonnement) ».

La même source ajoute qu’en France, Macron propose de mettre en place un système d’enregistrement et de suivi de la jeunesse musulmane, comme Hitler l’avait mis en place en Allemagne pour les juifs (une fausse information démentie par l’Elysée, aucun système n’est en étude pour traquer les enfants musulmans). Les dirigeants musulmans sont tenus de signer une déclaration indiquant que l’islam est une religion et non un mouvement politique. Les parents musulmans qui se plaignent des caricatures islamophobes qui sont montrées à leurs enfants dans la classe commettent une infraction pénale et peuvent être expulsés du pays. La publication d’images de violence policière sera une infraction pénale.

Interdire l’islam politique

L’Autriche veut interdire l’islam politique par la loi. Les personnes condamnées pour avoir enfreint cette loi pourraient être emprisonnées à vie ou, si elles sont libérées plus tôt, elles pourraient être soumises à une surveillance électronique après avoir été libérées. Les associations et les mosquées soupçonnées d’adhérer à l’islam politique seront fermées. Un registre central des imams sera créé.

« Partout en Europe, il y a de plus en plus d’attaques contre les droits civils et humains des musulmans par les gouvernements et sont des signes de la montée des états policiers en Europe » précise-t-on.

 De ce fait ce, plusieurs questions cruciales seront à l’ordre du jour, et seront répartis en deux bloc ; Bloc 1: l’islam politique :

Qu’est-ce que l’islam politique? /Qui le définit? /S’agit-il d’une seule idée monolithique ou d’une pluralité de vues? /Attaquer l’islam politique est-il un moyen de faire taire les voix dissidentes parmi les musulmans?/Quelle est la signification de l’islam politique par rapport aux actions politiques fondées sur d’autres idéologies telles que le christianisme, le judaïsme, le libéralisme, le socialisme?/Comment les sources islamiques articulent-elles les actions politiques des musulmans par rapport aux sources d’autres idéologies?

Bloc 2: droits civils, droits de l’homme et montée du fascisme en Europe

Quel est le rôle du sionisme dans la dépolitisation des musulmans?/Comment l’antisémitisme est-il utilisé par les gouvernements nationaux et européens pour faire taire les musulmans et leurs organisations?/Quelle est la relation entre les libertés civiles telles que la liberté d’expression et les droits politiques des musulmans en Europe? / Comment la répression des libertés civiles et des droits de l’homme en Europe affectera-t-elle la position des musulmans et des non-musulmans?/Comment lutter contre la montée de l’État policier en Europe?

1 Commentaire

Copyright © 2021 L'islam de France

Exit mobile version