Politique

Joe Biden se prépare à signer une série de décrets notamment la fin du Muslim-Ban

Publié

le

Dès son arrivée à la Maison-Blanche, le nouveau Président Américain Joe Biden prévoit de signer une série de décrets permettant notamment de répondre à la crise sanitaire et économique que connaît le pays, mais aussi mettre fin au Muslim-Ban.

En effet, changement climatique, pandémie, crise économique, injustices raciales et sociales aux États-Unis « sont autant de crises qui nécessitent une action d’urgence », selon le futur chef de cabinet de Biden, Ron Klain. « Le président élu Biden va agir, pas seulement pour réparer les dégâts les plus sérieux du gouvernement Trump, mais aussi pour permettre au pays d’avancer », a-t-il ajouté, en citant notamment son intention de réengager les États-Unis dans l’accord de Paris sur le climat.

Ainsi, le passage de premières mesures par décret évitera au nouveau chef de l’État d’en passer par le Congrès et en particulier le Sénat, qui pourrait devoir se consacrer à la procédure de destitution de Donald Trump.

Autre mesure figurant parmi la douzaine de décrets annoncés, la levée de l’interdiction d’entrée sur le territoire américain visant les ressortissants de plusieurs pays, principalement à majorité musulmane, promulguée quelques jours seulement après la prise de fonctions de Donald Trump, en janvier 2017.

Biden prévoit également d’envoyer au Congrès un plan d’immigration à grande échelle dans les 100 premiers jours de son mandat, ce qui offrirait une voie d’accès à la citoyenneté pour les millions d’immigrants sans papiers actuellement aux États-Unis.

Au lendemain de l’investiture de Biden, selon Klain, il signera un certain nombre d’actions exécutives pour changer le cours de la crise du COVID-19 et rouvrir en toute sécurité les écoles et les entreprises, y compris en prenant des mesures pour atténuer la propagation, développer les tests, protéger les travailleurs et établir des normes de santé publique claires.

Cliquez pour commenter

Copyright © 2021 L'islam de France

Exit mobile version