Suivez nous

Politique

France: Macron annonce une labellisation des imams et un contrôle des financements des mosquées

Musulmans de France

Publié

le

Le président français, Emmanuel Macron a dévoilé ce matin le plan d’action pour lutter contre un prétendu « séparatisme islamiste », en « cinq piliers » que sont « l’ordre public et la neutralité », « les associations », « l’école », la construction d’un « Islam des lumières » et le champ de la République ».

En effet, le discours de Macron basé en grande partie sur le dossier épineux du « séparatisme islamiste » et principalement sur l’islam radicalva certainement faire couler beaucoup d’encre à 18 mois de la présidentielle.

Tout d’abord, Emmanuel Macron a débuté son discours pour expliquer qu’il ne veut pas faire d’amalgame entre l’islam et le radicalisme religieux. Il a en outre avoué que la religion de l’Islam vit une crise mondiale.

« C’est une crise profonde liée à des tensions entre des fondamentalismes, des projets religieux et politiques qui (…) conduisent à un durcissement très fort », a-t-il souligné.

« Nous ne le voyons pas que dans notre pays ». Raison pour laquelle, le chef de l’État pense qu’il convient désormais de « nous attaquer au séparatisme islamiste » qui « se traduit souvent par la constitution d’une contre-société ». 

En outre, sur la question de l’ordre public et la neutralité et la laïcité, Emmanuel Macron indique que « l’obligation de neutralité sera appliquée plus clairement aux salariés des délégataires de service public ».

L’obligation de neutralité religieuse ne portera donc plus uniquement sur les salariés du service public mais également sur les délégataires.

Concernant le sujet de l’islam en France, Emmanuel Macon veut libérer l’islam des influences étrangères.

Enfin, la France va mettre en place, une labellisation des imams avec des certifications, sous l’égide du Conseil Français du Culte Musulman sur qui Emmanuel Macron assume vouloir « mettre la pression ».

Les mosquées seront également « incitées » à basculer sous un régime légal qui permettra à l’Etat de mieux « contrôler et maîtriser » les financements étrangers des lieux de culte.

Cliquez pour commenter

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2020 L'islam de France