Suivez nous

Politique

France: 62% des citoyens pensent que l’islam est une menace pour la République

Publié

le

L’électorat européen bascule à droite. Une enquête publiée mardi par la Fondation pour l’innovation politique (Fondapol), montre que l’opinion publique en France, en Allemagne, en Italie et au Royaume-Uni se situe de plus en plus majoritairement à droite. 

« De puissants courants de droitisation sont à l’œuvre en France », note l’étude réalisée à partir des données du Baromètre de la confiance politique du Cevipof (Sciences Po) par OpinionWay.

À un an de la présidentielle en France, « toute la question est de savoir si ce réalignement à droite profitera à une droite de gouvernement ou à l’extrême droite » ajoute Fondapol dans sa conclusion. En cinq ans, la proportion de Français se situant à droite de l’échiquier politique « s’est accrue de manière continue, passant de 33% en 2017 à 38% en 2021 », précise l’enquête.

Sur la même période, la proportion des citoyens se situant à gauche est restée stable (25 % en 2017 et 24 % en 2021). « Cette étude amène également à faire le constat d’un échec de la gauche », résument les auteurs, estimant « qu’elle n’arrive plus à imposer un imaginaire collectif depuis plusieurs années ».

Sur le plan migratoire, 63% des Français se déclarent réfractaires à l’ouverture. 62% des citoyens estiment que l’islam « représente une menace pour la République ». Le diagnostic d’un déplacement vers la droite de la société « se fonde ici sur l’assimilation de valeurs à la culture de droite », analysent les auteurs de l’enquête.

À l’échelle européenne, ce « basculement »  à droite est présent dans chaque pays étudié : 44% des Italiens se situent à droite (31% à gauche), 40% des Britanniques (25% à gauche), 38% des Français (24% à gauche) et 36% des Allemands (26% à gauche). Enquête réalisée en France, en Allemagne, en Italie et au Royaume-Uni auprès de 7.603 personnes entre le 20 janvier et le 10 février 2021 par l’institut de sondage OpinionWay.