Politique

Emmanuel Macron se félicite de la Charte des principes pour l’Islam de France

Publié

le

La « charte des principes pour l’islam de France » composé de huit pages a été présenté hier à Emmanuel Macron, à l’Elysée, par cinq représentants du Conseil français du culte musulman (CFCM).  

A cette occasion Emmanuel Macron s’est félicité d’ « un engagement net, clair et précis en faveur de la République ». Pour  le Président ce texte marque « une étape extrêmement importante » en permettant « une clarification de l’organisation du culte musulman ».

Cette charte « est vraiment un texte fondateur dans la relation entre l’Etat et l’islam de France », a insisté l’Elysée, en saluant « la forte mobilisation » du CFCM, notamment au cours du week-end où ses responsables ont rencontré le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin.

De son coté, le Président du  CFCM ; Mohammed Moussaoui a souligné que cette charte « dit de façon claire que les principes de la foi musulmane sont complètement compatibles avec les principes de la République ».

Le texte de 8 pages englobe selon dix articles et proclame l’égalité hommes-femmes, la prééminence des lois de la République sur les convictions religieuses, le rejet de la mainmise des Etats étrangers, la condamnation des actes antisémites, de l’homophobie et de la misogynie, reconnaît la liberté de conscience et celle de changer de religion, une question très débattue dans les milieux ultraorthodoxes musulmans.

La signature de la charte ouvre la voie à la création du Conseil national des imams (CNI) qui devrait contrôler la formation des cadres religieux musulmans officiant dans l’Hexagone et leur donner un agrément. Mais auprès de qui s’exercera cette autorité ? Pour le moment, on constate un flou. Car si la France compte quelques  2 500 lieux de cultes musulmans, à peine un millier d’entre eux est affilié aux fédérations qui composent le CFCM.

1 Commentaire

Copyright © 2021 L'islam de France

Exit mobile version