Politique

Appel à « cramer » la mosquée de Béziers, le maire réagit et condamne fermement

Publié

le

Suite à l’appel lancé sur les réseaux sociaux pour « cramer » la mosquée  de Béziers, le maire de la ville, Robert Ménard a réagit en dénonçant  cet appel et en déclarant que la surveillance des  lieux de culte a été renforcée.

En effet, l’association culturelle des français musulmans de Béziers (ACFMB) avait déposée une plainte contre X après la découverte de l’appel en question sur les réseaux sociaux. Un appel qui n’a pas  préciser lequel des cinq lieux de culte musulman était visé, mais il semblerait qu’il s’agit de la mosquée Ar-rahma. Un communiqué du procureur de Béziers Raphaël Balland avait souligné dans ce sens que « des investigations sont actuellement diligentées par le commissariat de police de Béziers afin de tenter d’identifier l’auteur ».

Dans une déclaration à l’AFP, Robert Ménard le maire de Béziers a indiqué: « je condamne ce qui vient de se passer. Je le condamne avec fermeté. Non, on ne menace pas de détruire un lieu de culte… De tels appels, dieu merci, ce ne sont pas des Biterrois qui en sont à l’origine. Tout le monde sait d’où ils viennent. de Haute-Savoie. Les auteurs ne se sont même pas cachés. Il suffit d’aller voir ça sur Facebook » et d’ajouter « toute la Ville est mobilisée pour protéger les musulmans. Je ne fais aucun amalgame. Je dénonce l’islamisme, je dénonce des fous pour protéger les musulmans. Je ne confonds pas. Jamais ! C’est la raison pour laquelle la surveillance de la mosquée par la Police municipale a été renforcée », a encore fait savoir l’élu.

Cliquez pour commenter

Copyright © 2020 L'islam de France

Exit mobile version