Suivez nous

Politique

61 imams Algériens détachés auprès de la mosquée de Paris bénéficient d’une session de formation

Publié

le

Le ministre Algérien  des Affaires religieuses et des Wakfs, Youcef Belmehdi, a procédé à l’ouverture des travaux de la session de formation au profit des imams détachés auprès de la Mosquée de Paris (France), à l’Institut national de formation spécialisée dans les corps spéciaux de la gestion des affaires religieuses et des Wakfs de la wilaya de Tlemcen.
Cette session de formation de deux jours concerne 61 imams et 3 mourchidate (guides religieuses, prédicatrices), issus de différentes wilayas, dans le but d’acquérir la manière d’encadrer les affaires religieuses en France par des cadres du ministère des Affaires religieuses et Wakfs, spécialisés dans la formation et le prêche religieux et les fetwas.
«Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, s’est tourné vers notre communauté à l’étranger en désignant un conseiller pour prendre en charge de manière exemplaire leurs affaires à l’étranger», a souligné, vendredi soir, le ministre des Affaires religieuses et Wakfs, Youcef Belmehdi, à l’ouverture des travaux de cette session de formation.
«Le gouvernement algérien a intégré, à son programme de travail, à travers le ministère des Affaires religieuses et Wakfs, des cycles de formation spécifiques pour prendre en charge la communauté algérienne résidente à l’étranger, à travers les imams et les mourchidate qualifiés pour être au service des musulmans d’ailleurs, en particulier les Algériens qui vivent à l’étranger», a t-il ajouté.
M. Belmehdi a appelé, à cette occasion, les imams participant à cette session de formation, à faire preuve d’une conduite exemplaire avec cet impératif d’avoir le sens de la responsabilité, précisant que son ministère a réuni, à la faveur de cette rencontre, des encadreurs ayant la compétence et l’expérience suffisantes pour encadrer au mieux les imams détachés auprès du Conseil de Paris dans le domaine des relations internationales et tout ce qui sert les orientations algériennes en matière d’encadrement des affaires religieuses, de même que la protection de la communauté et la protection des communautés contre les idées extrémistes.
Le ministre a, en outre, souligné la nécessité de respecter les fondements de l’organisation de l’Etat d’accueil et qu’ils seront les meilleurs ambassadeurs à travers la préservation de l’acquis du «Tawhid» à l’intérieur de ces lieux de culte, soulignant que «le commencement de la voie est la matière ( module) de la formation dont ils bénéficieront durant cette session de formation, assurant qu’ils auront tout l’appui et l’accompagnement nécessaire par l’administration de la Mosquée de Paris et de l’ambassade algérienne».
Par la même occasion, le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs a salué les cadres et fonctionnaires de la Mosquée de Paris pour les efforts importants qu’ils fournissent et que cette distinction a eu beaucoup d’égard par les autorités françaises qui ont déclaré que «le prêche, le meilleur, en France, le plus modéré, est celui des imams algériens».

Cliquez pour commenter

Laisser un message

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2021 L'islam de France