Politique

3 fédérations lancent leur charte des principes de l’islam de France

Publié

le

Les fédérations CCMTF (Comité de coordination des Musulmans Turcs de France), CIMG France (Confédération islamique Milli Gorus) et Foi et Pratique, non signataires de la « charte des imams », ont publié, mardi dernier leur propre déclaration de principe pour un islam en France.

Dans un communiqué les 3 fédérations affirment « notre foi et nos convictions religieuses nous amènent naturellement à honorer fidèlement nos obligations citoyennes « .

Cibles d’attaques répétées de toute part et de harcèlement par le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, les trois fédérations proclament « solennellement » leur « adhésion aux valeurs et principes fondamentaux de la République ».

Dans cette « déclaration de principe », les représentants des fédérations membres du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) souhaitent rappeler leur « attachement à la Constitution Française, aux lois et valeurs de laïcité, instaurant des rapports apaisés et confiants au sein de la communauté nationale dans sa diversité et sa pluralité ».

Les trois fédérations ont tenu donc à rédiger leur propre déclaration de principe pour un islam en France après avoir refusé de signer celle imposée par l’Etat. En quatre articles, elles dévoilent ainsi ce qui devrait être une vraie charte, notamment en écoutant les premiers concernés.

Les fédérations rappellent que « la vie religieuse musulmane, façonnée autour de ses principes propres, se déroule dans le cadre de la Constitution, et de la société françaises ».

De plus, elles expliquent que «la Constitution et notamment son préambule garantit aux musulmans vivant en France la possibilité de pratiquer librement leur religion, d’exercer leurs droits de citoyens ainsi que le vivre-ensemble des différentes religions et cultures».

Tout en concédant que «la Constitution impose également des responsabilités pour la paix, le bien-être et la sérénité de la société », celle-ci garantit « la coexistence pacifique et égalitaire de toutes les religions et cultures différentes en France».

De ce fait, les trois fédérations  observent que «ce cadre constitutionnel, que nous défendons fermement, offre aux musulmans de France la possibilité de pratiquer librement leur religion dans le respect de la Constitution, des lois, et des principes républicains».

Laisser un message

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2021 L'islam de France

Exit mobile version