Suivez nous

Politique

188 actes islamophobes en Allemagne en trois mois

Publié

le

La police allemande a enregistré 188 crimes haineux antimusulmans au deuxième trimestre de cette année, a déclaré le ministère allemand de l’Intérieur. 

En effet, selon les derniers chiffres publiés par le ministère au moins 15 mosquées ont été attaquées entre avril et juin 2020 et des dizaines de musulmans ont été physiquement agressés ou harcelés verbalement dans la rue ou dans un lieu public. De plus, neuf musulmans ont été blessés lors de ces attaques.

Le site DailySabah a rapporté les déclarations du Ministre de l’Intérieur  « même si  des enquêtes criminelles ont été ouvertes contre plusieurs suspects, aucune arrestation n’a été effectuée à ce jour ». Près de 40 des crimes de haine anti-musulmans ont été enregistrés dans la capitale Berlin.

L’Allemagne a été témoin de la montée du racisme et de l’islamophobie ces dernières années, alimentées par la propagande des groupes néonazis et du parti d’opposition d’extrême droite Alternative pour l’Allemagne (AfD). L’Allemagne compte 81 millions d’habitants et abrite la deuxième plus grande population musulmane d’Europe occidentale après la France. Sur près de 4,7 millions de musulmans du pays, au moins 3 millions sont d’origine turque.

Le nombre total de cas en 2019 n’a pas été officiellement annoncé. Mais en 2018, il y a eu 910, dont 48 attaques contre les seules mosquées, un peu moins qu’en 2017 avec 1095 crimes. Plus de 90% d’entre eux ont été attribués à des crimes politiquement motivés par l’extrême droite. En 2017, les autorités ont signalé 56 agressions islamophobes, avec un total de 38 blessés. En 2018, il y a eu 74 infractions avec un total de 52 blessures – dont deux tentatives de meurtre.

Une récente enquête du Parti de gauche a démontré que tous les deux jours au cours de l’année 2019, une mosquée, une institution musulmane ou un représentant religieux en Allemagne a été la cible d’attaques anti-musulmanes.

Les dernières attaques violentes anti-musulmanes ont eu lieu dans la ville de Hanau le 19 février. Tobias Rathjen, un terroriste aux opinions racistes, a abattu neuf personnes issues de l’immigration, dont cinq ressortissants turcs, avant de se suicider. L’attaque de Hanau a déclenché le débat sur la gravité des menaces terroristes d’extrême droite souvent ignorées par les autorités. 

Cliquez pour commenter

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2020 L'islam de France