Société

Funérailles collectives pour 15 musulmans tués dans l’incendie d’un appartement à New York

Publié

le

Des funérailles collectives ont eu lieu dimanche pour les musulmans qui ont perdu la vie dans l’incendie meurtrier d’un appartement dans le Bronx, à New York.

Les funérailles collectives ont eu lieu au Centre culturel islamique du Bronx pour 15 des 17 victimes de l’incendie de l’immeuble. 

En effet, des centaines de fidèles ont rempli la mosquée et les tentes à l’extérieur, pour rendre hommage aux victimes. 

Au moins 17 personnes, dont huit enfants, sont mortes dans l’incendie de l’appartement et 63 personnes ont été empoisonnées par la fumée le 9 janvier dernier.

Selon le bureau du maire de New York, la majorité des résidents de l’immeuble étaient des musulmans immigrés de Gambie, un pays d’Afrique de l’Ouest.

Indignation

« C’est une situation très triste. Mais tout vient d’Allah. Les tragédies se produisent toujours, mais nous devrions remercier Allah car nous sommes tous capables de nous unir », a déclaré l’oncle d’une victime nommée Haja Dukuray – qui a perdu toute sa famille composée de cinq personnes, y compris son mari et leurs trois enfants.

« Nous voulons que le monde sache qu’ils sont morts parce qu’ils vivaient dans le Bronx », a affirmé Cheikh Musa Drammeh. « S’ils vivaient dans le centre de Manhattan, ils ne seraient pas morts. Pourquoi? Parce qu’ils n’auraient pas besoin d’utiliser des radiateurs. Par conséquent, les élus doivent assumer la responsabilité de changer les conditions qui causent la mort chaque jour ».

Le maire de New York, Eric Adams, et le chef de la majorité au Sénat, Chuck Schumer, ainsi que deux responsables du gouvernement gambien, étaient présents aux funérailles.

« Je suis ici pour exprimer la douleur que ressentent tous les New-Yorkais », a déclaré aussi Adams, lors des funérailles.

« Ce qui se passe ici dans le Bronx, c’est ce qui se passe ici dans notre ville dans les communautés où se trouvent des Noirs, des bruns et des immigrés », a déclaré Adams ». Il est temps de mettre fin à ces inégalités afin que nos bébés et nos familles ne soient pas déchirés. »

Après la cérémonie funéraire, 11 des corps ont été envoyés dans le New Jersey pour y être enterrés, et quatre autres seront enterrés en Gambie à la demande de leurs familles.

Par ailleurs, l’imam Musa Kaba a lu les noms des 17 personnes, dont huit enfants, décédées il y a une semaine dans l’immeuble de la 181e rue Est. Tous étaient des immigrants musulmans d’Afrique de l’Ouest. Deux jeunes enfants ont déjà été inhumés plus tôt cette semaine.

Liste des victimes de l’incendie du Bronx :

Fatoumata Drammeh, 50 ans, femme ; Foutmala Drammeh, 21 ans, femme ; Muhammed Drammeh, 12 ans, sexe masculin ; Nyumaaisha Drammeh, 19 ans, femme ; Haji Dukary, 49 ans, homme ; Fatoumata Dukureh, 5 ans, femme ; Haja Dukureh, 37 ans, femme ; Mariam Dukureh, 11 ans, femme ; Mustapha Dukureh, 12 ans, sexe masculin ; Omar Jambang, 6 ans, sexe masculin ; Sera Janneh, 27 ans, femme ; Haouwa Mahamadou, 5 ans, femme ; Seydou Touré, 12 ans, garçon ; Fatoumata Tunkara, 43 ans, femme ; Isatou Jabbie, 31 ans, femme ; Hagi Jawara, 47 ans, homme ; Ousmane Konteh, 2 ans, garçon.

Ne ratez plus nos articles !

Abonnez-vous à notre Newsletter mensuelle.

Laisser un message

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.