Suivez nous

Ramadan

Faut-il arrêter de boire de l’alcool avant 40 jours du Ramadan ?

Publié

le

Parmi les croyances courantes dans les sociétés maghrébines, celles liées à l’arrêt de la consommation de substances alcoolisées quarante jours avant le ramadan. Une croyance bien ancrée chez beaucoup nourrit de fausses informations, par exemple, que l’alcool reste dans le sang quarante jours après sa consommation.

L’avis de la religion

Rien dans la religion musulmane n’oblige de ne pas boire d’alcool 40 jours avant le ramadan. L’interdiction est valable pour tout le monde tout le temps. Si la personne consomme de l’alcool quelques jours avant le mois bénis, son jeûne ne sera pas invalidé.

S’abstenir de boire de l’alcool 40 jours avant le mois de Ramadan » n’est qu’une habitude considérée comme une forme d’absurdité, et que la religion islamique est innocente de telles allégations », précise par ailleurs un Imam.

Cette coutume n’a aucune base légale, ni dans le Livre de Dieu, ni dans la Sunnah de Son Messager. Ni même dans les paroles des savants.

Au contraire, ça appartient uniquement à un patrimoine populaire qui a été promu et diffusé parmi les gens. Et ne repose sur aucune référence religieuse ou scientifique.

Ce que dit la science

La réponse à la question de savoir combien de temps le corps humain se débarrasse de l’alcool est liée à un certain nombre de facteurs, notamment ; Le sexe (masculin ou féminin), puis l’âge du consommateur sa corpulence et son état de santé. L’élimination totale de l’alcool de l’organisme est estimée entre 7 et 9 heures après qu’une personne a consommé des boissons alcoolisées.

La règle scientifique est que notre foie élimine entre 0.10 et 0.15 grammes d’alcool par heure. Donc, une personne alcoolisée à 2g mettrait au maximum 24 heures pour éliminer toutes les molécules d’alcool de son organisme. En France, il est interdit de prendre le volent si le taux d’alcoolémie dépasse 0.2 g/l.

La science non plus n’explique cette obligation de ne pas boire d’alcool 40 jours avant le ramadan.

Origines de cette interdiction

Aucune origine n’est connue à l’interdiction de boire d’alcool 40 jours avant le ramadan. On peut imaginer que des personnes bien intentionnées, ont voulu inciter les musulmans d’arrêter de boire avant et pendant le Ramadan dans l’espoir de quitter ce péché après le mois de jeûne.

À l’image des centaines de faux hadiths sur les vertus des sourates, les mêmes personnes auraient inventé cette interdiction afin de préserver les gens de commettre le péché de boire pendant le mois du Coran.

Les théories sont multiples, mais en résumé si une personne bois de l’alcool la veille ou pendant le Ramadan, cet acte-là, même s’il est interdit, n’invalide pas le jeûne.

Ne ratez plus nos articles !

Abonnez-vous à notre Newsletter mensuelle.

Cliquez pour commenter

Laisser un message

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.