Suivez nous

Société

Egypte : chrétiens et musulmans contres la religion abrahamique

Publié

le

L’idée de la religion abrahamique est « catégoriquement inacceptable », a déclaré vendredi le pape Tawadros II, à la télévision égyptienne.

Il a déclaré également que le mot « invention » ne devrait pas ; être ; utilisé pour les religions ajoutant que les religions sont « comme les couleurs, ne peuvent pas ; être ; modifiées ou remplacées par l’innovation ou l’ajout de fausses informations aux constantes d’une religion donnée ».

Le pape a ajouté que la religion abrahamique est « l’opposé » des trois religions monothéistes.

Il a poursuivi que la religion abrahamique est une idée politique, plutôt que religieuse ; et qu’elle vise à détruire les constantes des religions, que ce soit l’islam, le christianisme ou le judaïsme.

Cheikh Ahmed al-Tayeb, le chef d’Al-Azhar, a exprimé des idées similaires contre la religion abrahamique en novembre.

Lors de la célébration du dixième anniversaire de la Maison de la famille égyptienne, une initiative ; qui s’efforce de répandre la tolérance religieuse et les droits de l’homme, al-Tayeb a déclaré qu’il est impossible pour tous les humains de s’entendre sur une seule religion, c’est pourquoi la liberté de religion est  » l’un des droits humains les plus précieux.

Cheikh al-Tayeb a également noté que la fraternité de l’islam et du christianisme pour préserver le droit du citoyen égyptien à vivre dans la sécurité, la paix et la stabilité, est une chose, mais fusionner les deux religions en est une autre, a déclaré Cheikh al-Tayeb, se référant à la soi-disant « religion abrahamique » qui, selon certains nouveaux médias, est en train d’émerger pour faire une seule religion du judaïsme, du christianisme et de l’islam.   

Ne ratez plus nos articles !

Abonnez-vous à notre Newsletter mensuelle.

Cliquez pour commenter

Laisser un message

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.