Doua lors de la rupture du jeûne – douaa iftar el muslim

Étant donné que le jeûne est obligatoire pour tout musulman en bonne santé pendant le Ramadan, il est crucial de connaître le Doua de la rupture du jeûne (iftar).

Voici une collection de quelques doua les plus rigoureusement authentifiées, que le Prophète Mohamed faisait avant de rompre le jeûne :

Quel doua dire lors de la rupture du jeûne dua iftar ?

ذَهَـبَ الظَّمَـأُ، وَابْتَلَّـتِ العُـروق، وَثَبَـتَ الأجْـرُ إِنْ شـاءَ الله

Thhababadh-dhama et wabtallatil-urooqu, wa thabatal-air inshaa Allah.

La soif est passée, les veines sont humidifiées et la récompense est confirmée, si Allah le veut.

Référence: Abou Dawoud 2/306 et autres. Voir aussi Al-Albani, Sahihul-Jami As-Saghir 4/209.

Quelle invocation dire lors du iftar ?

اللّهُـمَّ إِنَّـي أَسْـأَلُـكَ بِرَحْمَـتِكَ الّتي وَسِـعَت كُلَّ شيء، أَنْ تَغْـفِرَ لي

Allaahumma innee comme aluka birahmatikal-latee wasi à kulla shay dans un taghfira lee.

Ô Allah, je Te demande par Ta miséricorde qui embrasse toute chose, que Tu me pardonnes.

Référence: Ibn Majah 1/557 d’une supplication d’Abdullah bin Amr. Al-Hafidh l’a classé comme bon dans sa vérification du Kitabul-Athkdr d’An-Nawawi. Voir Sharhul-Athkar 4/342.

Doua pour une rupture rapide du jeûne

1) Nous rapportons également les Sunans d’Abu Dawoud et an-Nasa’i d’Ibn Omar qui ont rapporté que lorsque le Messager d’Allah a rompu son jeûne, il a dit :

ذَهَبَ الظَّمَأُ وَابْتَلَّتِ الْعُرُوقُ وَثَبُتَ الْأَجُْرُ إِنْ شَاتُ إِنْ شَاتُ

Dhahaba -z-zama, wa btallati-l-uruq,wa thabata-l-ajru in sha’a-llah

« La soif est passée, les veines ont été humidifiées et la récompense a été assurée, si Allah le Très-Haut le veut. »

2) Nous rapportons également en matière de Doua rupture du jeûne, le Sunan d’Abu Dawoud de Muadh ibn Zahrah, qui a rapporté qu’il avait été informé que lorsque le Prophète a rompu le jeûne, il a dit ( comme doua de rupture du jeûne) :

اللَّهُمَّ لَكَ صُمْتُ وَعَلَى رِزْقِكَ أَفْطَرْتُ

Allahumma laka sumt, wa ala rizqika après

« Allah, pour Toi j’ai jeûné et avec Ta subsistance je romps mon jeûne. » 

3) Nous rapportons dans le livre d’Ibn as-Sunni de Mu’adh Ibn Zahrah qui a rapporté que lorsque le Prophète a rompu le jeûne, il a dit :

الحمد لله الذي اعانني فصمت, ورزقني فأفطرت

Al-hamdu li-llahi-lladhi a anani fa-sumt, nous razaqani fa-aftart

« Louange à Allah, qui m’a aidé à jeûner et m’a donné de la nourriture pour que je puisse rompre mon jeûne. »

Quel douaa dire lors de la rupture du jeûne : 

4) Nous rapportons dans le livre d’Ibn as-Sunni d’Ibn Abbas, qui a rapporté que lorsque le Prophète a rompu son jeûne (iftar), il a dit (comme doua de rupture du jeûne) :

اللَّهُمَّ لَكَ صُمْنا وَعَلَى رِزْقِكَ أَفْطَرْنا فتقبل منا انك أنت السميع العليم

Allahumma laka sumna, wa ala rizqika aftarna, fataqabbal minna, innaka Anta-s-Sami’u-l-Alim

« Allah, pour Toi nous avons jeûné et avec Ta subsistance nous rompons notre jeûne, alors accepte-le de nous. Tu es l’Audient, l’Omniscient. 

5) Nous rapportons aussi en ce qui concerne le doua de rupture du jeûne, dans les livres d’Ibn Majah et Ibn Sunni de ‘Abdullah ibn Abi Mulaykah, qui a rapporté que ‘Abdullah ibn ‘Amr ibn al ‘As a rapporté : « J’ai entendu le Messager d’Allah dire : ‘Lorsqu’un jeûneur rompt son jeûne, il a un doua qui n’est pas renié.’. 

Ibn Abi Mulaykah a rapporté aussi qu’il a entendu Amr ibn al As dire quand il a rompu son jeûne (doua de rupture du jeûne) :

اللهم إني أسألك برحمتك التي وسعت كل شيء أن تغفر لي

Allahumma inni as’aluka bi-rahmatika-llati wasi’at kulla shay’in an taghfira li

« Oh Allah, je Te demande par Ta Miséricorde qui englobe tout de me pardonner. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *