Suivez nous

Culture

Le « Game Of Thrones » Musulman fait ravage au Pakistan

musulmans de France

Publié

le

La série turque « Résurrection Ertugrul », surnommé le « game of thrones musulman » fait ravage dans les pays musulmans, notamment durant le mois de ramadan et avec le confinement, tout le monde était bronché sur le petit écran pour suivre ce chef d’œuvre cinématographique venu de la télévision publique turque (TRT) qui a produit le feuilleton en question.

Le Pakistan n’est pas des moindres. En effet, cetet série qui raconte l’histoire de l’empire ottoman et son fondateur père d’Osman Bey au XVIIe siècle a été suivi par des millions de Pakistanais notamment en soirée après la rupture du jeûne. D’ailleurs, même le premier ministre Pakistanais, Imran Khan, qui a ordonné à la chaine PTV de diffuser ce feuilleton, s’est mis de la partie en suivant cette série durant le mois de ramadan  : « les valeurs de l’Islam y sont soulignées dans cette série turque. Notre culture est aussi imprégnée de romantisme et d’histoire », a-t-il récemment lancé, décriant une trop grande influence d’Hollywood et Bollywood dans la population pakistanaise, quand « les obscénités » sont omniprésentes dans le cinéma indien et que le Pakistan reçoit « le pire » des productions américaines. « Cela a un impact très négatif sur nos enfants », « promeut la culture de la drogue et fait croître les crimes sexuels » dans le pays, a encore critiqué Imran Khan. Plus chastes, les séries turques sont diffusées au kilomètre au Pakistan. Les épisodes de « Ertugrul » ont été vues plus de 240 millions de fois sur YouTube dans leur version ourdoue, la langue officielle au Pakistan.

En outre, le peuple Pakistanais pourraient suivre prochainement un autre feuilleton turc, surnommé «Yunus Emre ».  Imran Khan aurait ainsi jeté son dévolu sur une autre série turque. Selon Faisal Javed Khan, un cadre de son parti. La veine historico-religieuse est là encore privilégiée. « Yunus était un poète islamique, un mystique et un pauvre villageois. C’est l’histoire d’un grand soufi entièrement dédié à Allah », décrivait-il début mai sur Twitter.

Rappelons que depuis des années, la diplomatie culturelle d’Ankara fait l’unanimité du côté d’Islamabad. Les relations entre les deux pays sont même en bons termes surtout lorsqu’on sait que la Turquie appuie le Pakistan dans son conflit qui l’oppose à son voisin, l’inde.

Cliquez pour commenter

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2020 L'islam de France